Le pont de Térénez fête ses 10 ans !

Désenclaver la presqu’île de Crozon pour la relier au reste du Finistère, une nécessité !

C’est d’abord possible grâce à la mise en service d’un bac sur l’Aulne. Ce dernier se révélant dangereux, le premier pont de Térénez est ouvert à la circulation en 1925. Par sa performance technologique de 350 mètres de long et sa portée de 272 mètres, il devient le premier pont suspendu d’Europe.

Détruit pendant la Seconde guerre mondiale, il est reconstruit en 1952, sur les bases du premier édifice. 40 ans plus tard, il est mis sous surveillance, suite à la détection d’ « une maladie du béton ». Sa remise en état n’étant pas envisageable, un nouveau projet voit le jour à l’initiative du Département du Finistère. Prouesse technologique et esthétique, le pont est ouvert au public le 17 avril 2011, permettant d’assurer la continuité du désenclavement de la presqu’île de Crozon.


Ce joyau du patrimoine architectural finistérien, niché dans les méandres de l’Aulne, fête aujourd’hui ses 10 ans ! C’est à cette occasion que les Archives départementales vous proposent de (re)découvrir les sources d’archives relatives au pont de Térénez.

  / Du bac au premier pont (19e siècle - 1944)

  // Le deuxième pont : une reconstruction d'après-guerre (1952-2011)

  /// Le troisième pont : une performance renouvelée (depuis 2011)

  //// Pont en fête, 16-17 avril 2011

  ///// Explorez nos fonds

Si vous souhaitez en savoir plus sur son histoire, vous pouvez consulter nos ressources en ligne (https://recherches.archives.finistere.fr) ou les documents originaux dans notre salle de lecture de Quimper. Voici quelques suggestions :