INFORMATION

La visionneuse connaît actuellement des lenteurs pouvant perturber la lecture des médias. Le problème est à l'étude.

Merci de votre compréhension.

Comment identifier une photographie ?

Votre image est un positif

Son support est en métal :

Montage sous verre. Images présentées dans un écrin ou dans un cadre.

L'image est à la fois positive et négative.

Procédé utilisé entre 1839 et 1860.

(Archives départementales du Finistère, non coté).

 

Format plus réduit. Les tonalités sont plutôt de couleur crème ou brune.

Souvent présenté dans une pochette en papier.

Utilisé entre 1853 et 1930.

(Coll. Bibliothèque Nationale de France).

 

Son support est en verre :

Ambrotype

Une plaque de verre négative posée sur un support noir et enchâssée. Utilisé entre 1852 et 1870.

(Archives départementales du Finistère, non coté).

 

Diapositives monochromes

Destinées à être projetées ou vues par transparence. Vues de lanterne magique ou vues stéréoscopiques (juxtaposition de deux images quasiment identiques qui permet de recréer une impression de relief). 1850-1950.

(Archives départementales du Finistère, non coté).

 

Autochrome

Présence d'une granulation trichrome. 1907-1935.

(Paysage, par Gontard ; coll. Bibliothèque municipale de Lyon).

 

Son support est en papier :

Papier salé

Aspect mat du papier. Tonalités chaudes. Papier à une couche. Trame du papier parfaitement visible sous l'image. 1840-1860.

(Quimper, vue prise de la tour Saint-Mathieu, 1857 ; Archives départementales du Finistère, 4 Fi 85).

 

Papier albuminé

Aspect satiné du papier. Forte tendance au jaunissement. Papier à deux couches. 1850-1900.

(Deux femmes en costume traditionnel, XIXe siècle; Archives départementales du Finistère, 4 Fi 3/7).

 

Aristotype

Aspect très lisse et brillant du papier. Papier à trois couches. Couche très blanche (baryte) visible dans les lacunes. Trame du papier invisible sous l'image. 1860-1940.

(Le calvaire de Mellac, fin XIXe siècle ; Archives départementales du Finistère, 4 Fi 156).

 

Papiers à développement

Depuis 1880.

(Marché à Landerneau, vers 1900 ; Archives départementales du Finistère, 4 Fi 546/2).

 

Platinotype/ Palladiotype

Aspect mat. Nuances subtiles. Aspect d'une gravure. 1873-1930.

(Coll. Bibliothèque Nationale de France).

 

Cyanotype

1842-1960.

(Cour du Château de Kerouartz vers 1920 ; Archives départementales du Finistère, 4 Fi 131).

 

Tirage au charbon

Image très bien conservée. 1855-1930.

(Statue de St Michel dans l'église de Brasparts ; Archives départementales du Finistère, 4 Fi 222).

 

 

Tirage à la gomme bichromatée

Pas d'affaiblissement de l'image. Aspect d'un fusain ou d'un pastel (rendu flou). 1894-1930.

(Bretagne, par Demachy).

 

Phototypie/Héliotypie

Présence d'un réseau nervuré, décelable à la loupe dans les parties sombres de l'image, 1868-1940.

(Ruines du prieuré de Locamand à la Forêt-Fouesnant, vers 1893 ; Archives départementales du Finistère).

 

Tirages pigmentaires

Essentiellement destinés aux tirages d'artistes et de collections.  Depuis 1869

(Tirage Fresson, réalisé par l'atelier Fresson pour le photographe Didier Ben Loulou)

 

Tirages cibachrome

Aspect brillant métallisé. Utilisé prinicpalement pour obtenir des tirages depuis des diapositives. Depuis 1963.

(Retour de pêche au Guilvinec, 1986 ; Archives départementales du Finistère, 27 Fi 4595/2).

 

Tirages en couleurs chromogènes

Teinte rougeâtre/bleuâtre (affaiblissement d'un colorant). Depuis 1942.

(Pardon de Ste-Anne-la-Palud, 1973 ; Archives départementales du Finistère, 27 Fi 4849/2).

 

Votre image est un négatif

Son support est en verre :

Plaque au collodion

Emulsion de teinte sepia. Verre épais. Découpe du verre irrégulière. Couchage de l'émulsion manuel et inégal. 1847-1880.

(Portrait d'une femme et de trois enfants en costume bigouden, vers 1900 ; Archives départementales du Finistère, 21 Fi 1415).

 

Plaque au gélatinobromure d'argent

Emulsion de teinte gris-noir. Verre fin (<2mm). Découpe précise du verre et formats standardisés. Couchage uniforme de l'émulsion. Altérations prenant la forme d'un "miroir d'argent". 1878-1950.

(Pêcheurs sur la cale du port de Concarneau, vers 1900 ; Archives départementales du Finistère, 21 Fi 265).

 

Son support est en papier :

Calotype / Papier ciré

Tonalités brunes. 1841-1860.

(Façade de l'église St Colomban à Quimperlé, milieu XIXe siècle ; Archives départementales du Finistère, 5 Fi 2).

 

Son support est en plastique

Négatif au gélatino-bromure d'argent

Plusieurs compositions chimiques pour le plastique du support ont été utilisées au fil du temps. Elles sont reconnaissables à leurs altérations.

  • Nitrate de cellulose : extrêmement inflammable. Altérations : support jauni, image fortement oxydée. Inscription "nitrate" ou "film-flamme". 1889-1951.
  • Diacétate de cellulose : Altérations : odeur de vinaigre, plissements de la couche image. 1935-1950.
  • Triacétate de cellulose : Inscription "safety film". 1948 à nos jours.
  • Polyester (PET) : 1952 à nos jours.

Négatif en couleurs chromogènes

Fond uniforme rouge-orangé. Depuis 1939

(Coll. Archives départementales du Finistère, non coté).