Comment effectuer une recherche ?

Selon la classe de recrutement de l'individu recherché, la recherche s'effectue comme suit :

Classes 1860 à 1866 : Listes départementales du contingent

   Accéder aux listes départementales du contingent numérisées

Pour mener à bien une recherche dans les listes départementales du contingent, vous devez disposer d’un certain nombre d’informations concernant l’individu recherché :

  • Son état civil : nom, prénom(s), année de naissance.
  • Déterminer sa classe d’âge en ajoutant 20 ans à son année de naissance.

Les listes départementales du contingent sont numérisées et accessibles uniquement sur le site internet des archives. Il n’existe aucune table alphabétique permettant d’y accéder.

Il existe un registre par classe d’âge. Les individus y sont classés dans l’ordre numérique, sans considération de l’ordre alphabétique des patronymes, des arrondissements ou des cantons puisque ces registres ont été tenu dans l’ordre chronologique des séances du conseil de révision. Il faut donc, par conséquent, tourner les pages jusqu’à trouver le nom et le prénom de l’individu recherché.

Classes 1867 à 1940 : Registres matricules

Pour mener à bien une recherche dans les registres matricules, vous devez disposer d’un certain nombre d’informations concernant l’individu recherché :

  • Son état civil : nom, prénom(s), année et lieu de naissance.
  • Déterminer sa classe d’âge en ajoutant 20 ans à son année de naissance.
  • Identifier son bureau de recrutement militaire en consultant cette liste des bureaux militaires de rattachement (par localités) :

A savoir : si l’intéressé, bien qu’originaire du département, n’y réside plus à l’âge de ses vingt ans, il n’y sera pas recensé par l’administration militaire et ne figurera pas dans les tables et registres matricules du Finistère. Il vous faudra dans ce cas retrouver sa commune et son département de résidence à l’âge de ses vingt ans et vous adresser aux Archives départementales du lieu afin de poursuivre votre recherche.

Les registres matricules des classes 1867 à 1921 ainsi que les tables alphabétiques permettant d’y accéder sont numérisés et accessibles sur le site internet des archives.

A savoir : les registres matricules indexés des classes 1887 à 1921 sont accessibles sur le site internet Grand Mémorial.

Pour retrouver une fiche matricule numérisée, la recherche s’effectue en deux temps :

1. Consulter la table alphabétique 

Accéder aux tables alphabétiques numérisées (penser à renseigner le filtre de recherche "dates") :

   Bureau de Brest   Bureau de Châteaulin   Bureau de Crozon   Bureau de Quimper

Il existe une table alphabétique pour chaque bureau et chaque classe.

Une fois que le nom et le prénom de l’individu recherché ont été trouvés dans la table, il faut noter le numéro matricule indiqué en vis-à-vis. Ce numéro permettra de retrouver le bon registre à consulter à l’étape suivante. En cas de parfaite homonymie (nom et prénom)il faut noter les différents numéros matricules.

2. Consulter le registre matricule

Accéder aux registres matricules numérisés (penser à renseigner le filtre de recherche "dates") :

  Bureau de Brest  Bureau de Châteaulin  Bureau de Crozon  Bureau de Quimper

A chaque bureau et chaque classe sont rattachés un certain nombre de registres matricules. Chaque registre comporte environ 500 fiches, classées dans l’ordre des numéros de matricule.

Les registres matricules des classes 1922 à 1940 sont consultables par le public sur support original et sous conditions dans notre salle de lecture de Quimper. En effet, des règles de communicabilité s’appliquent à ces documents, selon les informations qu’ils contiennent.

Les tables alphabétiques de ces classes permettant de retrouver le numéro matricule de l'individu recherché sont, quant à elles, numérisées et accessibles sur le site internet des archives.

Pour retrouver une fiche matricule non numérisée, la recherche s’effectue en deux temps :

1. Consulter la table alphabétique numérisée

Accéder aux tables alphabétiques numérisées (penser à renseigner le filtre de recherche "dates") :

    Bureau de Brest    Bureau de Châteaulin    Bureau de Quimper

Il existe une table alphabétique pour chaque bureau et chaque classe.

Une fois que le nom et le prénom de l’individu recherché ont été trouvés dans la table, il faut noter le numéro matricule indiqué en vis-à-vis. Ce numéro permettra de retrouver le bon registre à consulter à l’étape suivante. En cas de parfaite homonymie (nom et prénom)il faut noter les différents numéros matricules.

2. Consulter le registre matricule sous format original

Accéder aux inventaires des registres matricules non numérisés (penser à renseigner le filtre de recherche "dates") :

  Bureau de Brest  Bureau de Châteaulin  Bureau de Quimper

A chaque bureau et chaque classe sont rattachés un certain nombre de registres matricules. Chaque registre comporte environ 500 fiches, classées dans l’ordre des numéros de matricule.

Cas général :

  • Une fiche est communicable à l’issue d’un délai de 50 ans à compter de la classe d’âge.

Cas particuliers :

  • En présence de mentions à caractère médical, à l’exception des blessures de guerre ou affections bénignes, le délai est de 120 ans à compter de la date de naissance.
  • En présence de mentions à caractère judiciaire ou disciplinaire, le délai est de 75 ans à compter de la date de la décision.
  • Ces délais de 120 ans et 75 ans sont réduits à 25 ans à compter de la date de décès si le chercheur en apporte la preuve. 

La consultation et la reproduction de l’intégralité de la fiche matricule sont autorisées aux personnes de la famille de l’intéressé (ou mandatées par elle).

Dans le cadre de recherche scientifique, la reproduction et la publication ne sont autorisées qu’après occultation des mentions dont le délai de communicabilité n’est pas échu.

Les chercheurs doivent s’engager à ne pas divulguer d’information ayant trait à la vie privée. Ainsi, avant toute consultation en salle de lecture, vous devrez compléter un formulaire contenant un engagement de réserve.

Si vous mandatez une personne pour venir faire la recherche à votre place, vous devez rédiger une procuration d’autorisation de consultation en votre nom pour cette personne accompagnée de la copie de votre carte d'identité et de tout autre document nécessaire à la dérogation de consultation. Cette personne devra présenter ces documents lors de son passage en salle de lecture à Quimper afin de pouvoir consulter la fiche matricule.

Classes 1941 et suivantes

Les Archives départementales du Finistère conservent les registres matricules jusqu’à la classe 1940 incluse.

Les classes suivantes sont conservées par le Centre des archives du personnel militaire (CAPM) de Pau.

Vous pouvez prendre connaissance des conditions de consultation des archives et accéder au formulaire de demande de consultation d'archives sur le site dédié.